Aujourd’hui, je m’y remets et j’ai une idée

Je sais, je sais…Cela fait une éternité que je n’ai pas écrit d’articles, certains d’entre vous ont eu la gentillesse de me demander pourquoi, en me disant « ça fait un moment qu’on n’en a pas eu ! » et très sincèrement, cela fait très plaisir !

En commençant ces articles, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, qui allait les lire ? Est ce que cela allait intéresser quelqu’un ? Il faut dire que la démarche n’est pas simple.

Je n’avais pas envie de faire des articles purement juridiques (même si j’en fais bien sur, mais j’essaie de leur donner une dimension pratique), je voulais aussi parler de mon quotidien professionnel.

J’ai souvent remarqué que le métier d’avocat suscite toujours des réactions intéressantes :

« Ah ! Vous êtes avocat ? Mais comment faites vous pour défendre des assassins ou des violeurs !!! » et moi de dire « Euh, ben justement, je ne le fais pas, d’abord parce que je ne fais pas de droit pénal et à titre personnel (attention, j’ai le plus grand respect pour mes confrères qui le font !), je ne pourrais pas, non, moi, je fais du droit des affaires ».

« Ah ! Du droit des affaires ! Alors, vous gagnez plein d’argent ! Les dossiers Tapie et Compagnie !! » et moi de dire « Euh, alors non, en fait, je travaille plutôt pour des PME et des TPE ».

En général, à ce stade, j’intéresse déjà beaucoup moins la personne qui me parle, mais quand même, elle a une dernière question : « ah, bon, ça tombe bien que vous soyez avocat, parce que figurez vous que j’ai un souci… » et à chaque fois, cela tourne autour de problèmes de divorce, de garde d’enfants, de problèmes avec un garagiste, dentiste, artisan (cochez la case qui convient…) et moi de répéter « euh, non, désolée, vraiment, ce n’est pas mon domaine de compétences… ».

Donc, à ce stade, la personne m’abandonne à mon sort puisque je ne sers vraiment pas à grand chose.

Et donc, en écrivant ici, c’était aussi pour démystifier un peu mon métier et bien sur, évidemment, communiquer sur mon cabinet. Et j’y ai pris vraiment goût, sauf que…

Sauf que je me suis fait rattraper ces dernières semaines par le quotidien. Il y a eu bien sur avant tout les dossiers de mes clients (qui sont toujours évidemment ma priorité absolue), ma formation sur les données personnelles (j’en parlais ), la recherche de locaux (c’est ici), je ne parle pas des travaux (mais j’ai fait des photos pour vous faire un avant/après quand ce sera ENFIN fini), les formations que j’anime, d’autres projets qu’on m’a proposés et que j’ai acceptés (mais là, c’est vraiment TOP SECRET pour l’instant, si tout se passe bien, j’aurais le droit d’en parler en octobre), mes cours à Assas, et aussi bien sur, mes vacances (pour ceux qui me suivent régulièrement, vos gentils messages n’auront pas convaincu le soleil de se montrer…mais j’ai pu déconnecter et cela fait un bien fou !).

Donc, vous aurez compris, les articles, c’est un peu comme le sport. On prend des résolutions (demain, je m’y remets, bon, ok, ce week-end, bon la semaine prochaine, c’est sur…) et finalement, on se laisse déborder et surtout parfois, je doute « encore parler de moi ??? »

Donc, tout cela, pour vous dire que j’ai plein d’idées d’articles (qui vont bientôt arriver ! promis !) mais j’ai aussi une autre idée que j’aimerais vous proposer (pour ne pas parler que de moi !) : je sais que parmi ceux qui me lisent, il y a une grande majorité de chefs d’entreprise et j’aimerais bien aussi vous donner la parole, si cela vous tente.

Je sais que créer son entreprise est souvent une entreprise solitaire, on a plein de doutes, de questions et lire les expériences des autres peut justement permettre de se dire qu’on est finalement pas si seul, que d’autres rencontrent les mêmes difficultés.

J’ai donc préparé une petite liste de questions pour permettre de vous raconter un peu aussi et si cela vous dit, je publierai votre interview. Qu’en pensez vous ? Parmi les chefs d’entreprise, est ce que cela vous tente ? Et parmi les autres, est ce que ce type d’article vous plairait ?

Aucun commentaire

Hieulle

Enfin quelqu un qui s intéresse aux petites entreprises. C est une bonne initiative

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *