Les résolutions de la rentrée

Je ne sais pas pour vous mais je fais partie de cette catégorie de personnes qui prennent des résolutions deux fois dans l’année : en janvier évidemment, mais aussi en septembre (oui, oui, j’ai bien intégré le rythme de la rentrée scolaire…).

C’est un sujet souvent débattu : Est-ce vraiment utile de se fixer des résolutions ? Est-ce efficace ? Est ce que cela finalement ne nous renvoie pas constamment à nos propres échecs, aux projets sans arrêt reportés ?

Je n’ai pas tranché cette question, je sais juste que j’adore le faire, cela m’aide à y voir plus clair. Et depuis 10 ans, j’ai même pris l’habitude de rédiger mes objectifs professionnels. Je le fais en janvier pour l’année et depuis cette année, je vais encore plus loin : je décompose mes objectifs mois par mois (oui, sinon, je trouve cela trop vague…).

C’est sur que cela me prend un peu de temps mais c’est un exercice que j’apprécie. Je m’interroge sur ce qui est vraiment important pour moi, sur ce que je n’ai pas encore atteint, là où je veux aller. Et je vais dans le détail : par exemple, niveau de chiffre d’affaires bien sur, mais type de dossiers, type de clients, des nouveaux outils à mettre en place au sein du cabinet (méthodologique, informatiques, etc…), des projets de communication. Enfin, bref, je note tout et ensuite je fais le point.

Donc, en rentrant de vacances, j’ai pris une heure pour faire le point et clairement, je dois améliorer ma présence sur les réseaux sociaux (je sais que j’ai déjà atteint un super résultat – première page de Google en 6 mois, je ne m’attendais pas à cela si vite – mais je veux aller bien plus loin).

Pour l’anecdote, quand j’ai débuté ma communication sur les réseaux sociaux en novembre dernier, je me souviens avoir dit alors à May (la fée qui m’accompagne sur ma communication pour ceux qui ne la connaissent pas encore) que je pouvais SANS PROBLEME écrire 3 articles par semaine.

Oui, j’ai mis en majuscules le « sans problème » pour assumer ici publiquement mes illusions de l’époque. Je me souviens très bien que May m’avait dit « oui, oui, ce serait formidable ! » et je crois qu’elle savait déjà, elle, que je me racontais une jolie histoire. Je pense que tous ses clients ou presque lui disent la même chose mais elle connaît son métier et sait que ce n’est pas si simple que cela.

Evidemment, j’ai déjà des journées chargées et ma priorité reste toujours les dossiers de mes clients. La communication ne vient pour moi qu’en dernier sur la liste (et je crois que c’est mon erreur…), donc le soir après une journée fatigante, je dois trancher cette question épineuse : écrire un article ou regarder netflix ? et je peux vous dire que malheureusement, Netflix gagne souvent…

Donc, après 10 mois de publication, je me suis dit qu’il était temps de faire un mini-bilan et voici mes résultats : j’ai rédigé en tout 28 articles, donc moins de 3 par mois (avec un seul article en mai !!!), au lieu de la douzaine prévue. Je suis donc loin, très loin du compte. Et pis encore, sur les 28 mis en ligne, seulement 5 ont un thème juridique. Alors que mon objectif était clairement de donner de l’information juridique pour les chefs d’entreprise ! Au lieu de cela, j’ai doucement (mais surement) laissé dériver ce journal vers mon quotidien d’avocat.

J’en entends déjà se marrer et ils ont raison. Il est plus facile pour moi de raconter rapidement une anecdote de ma vie professionnelle que de prendre le temps de rédiger un article d’informations.

En faisant ce point, je me suis demandée comment changer cette situation et j’ai repensé aux résolutions de la rentrée. J’aurais pu ne rien dire ici et reprendre tranquillement mes articles mais en matière de résolutions, il paraît qu’un outil efficace est d’annoncer aux autres ce qu’on veut faire ! Forcément, si on annonce qu’on arrête de fumer, c’est plus délicat de reprendre une cigarette devant tout le monde…

J’ai donc décidé de me fixer un vrai calendrier éditorial et d’essayer de publier 2 articles par semaine en alternant un thème juridique et un autre sur mon métier, mes questionnements ou mon quotidien. J’ai aussi décidé de bloquer chaque semaine 3h pour rédiger mes articles (et donc, je pourrais sans culpabilité regarder Netflix le soir ! Yes !).

J’ai déjà rédigé mon programme de septembre et même rédigé les 2 premiers articles… Rdv en octobre pour voir si j’arrive à tenir le rythme !

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *