Comment j’organise ma communication sur les réseaux sociaux

 

 

Depuis que j’ai créé un nouveau compte sur Instagram, j’ai quelques remarques de personnes (parfois des clients d’ailleurs) qui me disent « ah ben, vous publiez beaucoup en ce moment ! ça doit vous prendre un temps fou !! ».

 

Alors, si vous savez lire les sous-titres, cela veut dire « mais il vous reste du temps pour travailler ? Et mon dossier, il en est où, mon dossier ? Vous allez tenir la deadline, vous êtes sure ?? ».

 

Et j’ai aussi reçu quelques demandes de confrères qui voulaient aussi publier plus et me demandaient mes conseils.

 

Je me suis dit que pour débuter ma série d’articles sur la productivité, j’allais dévoiler un peu les coulisses de ma méthode. Je pense que cela peut être utile pour tout professionnel qui a envie d’être plus présent et qui n’a pas forcément les moyens de payer une agence ou un community manager pour le faire ou encore pour les gens comme moi qui aiment bien apprendre et gérer eux-mêmes leur communication.

 

Je vais commencer par faire un aveu : cette méthode n’est pas MA méthode évidemment. Elle est LA méthode que tous les professionnels du marketing expliquent gratuitement dans des articles partout sur le net et que vous pouvez également approfondir par une formation payante.

 

Et il se trouve que j’ai suivi une de ces formations payantes. Je voulais mieux maîtriser les réseaux sociaux, renforcer ma présence et surtout mettre en œuvre un projet auquel je me contente de rêver depuis années.

 

LE BATCH INSTAGRAMING

 

J’ai donc appris plein de choses mais je vais me contenter ici de vous expliquer une règle assez simple : le BATCH INSTAGRAMING !

 

Si vous ignorez ce qu’est ce nom, peut-être que le BATCH COOKING vous parlera plus ? Non, toujours pas ?

 

Alors, en fait, le batch cooking s’adresse aux personnes un peu débordées par leur quotidien et qui veulent néanmoins manger correctement et qui donc se préparent le week-end une série de plats qu’ils mangeront au fur et à mesure de la semaine. Ils y passent 2h une bonne fois pour toutes le week-end en général et pas une heure chaque soir, surtout quand on est crevé après une journée de boulot.

 

Et bien, le batch instagraming, c’est exactement la même chose.

 

Vous pensez bien que dans la journée, j’ai un cabinet d’avocats à faire tourner et je n’ai pas vraiment le temps de chercher des idées d’articles, de les écrire, de chercher des photos, de les modifier, de faire des vidéos, etc…

 

Alors, voici donc les coulisses de cette fameuse méthode et surtout comment je l’ai décliné à ma communication d’avocat :

 

LES ETAPES A SUIVRE

 

  • J’ai commencé par définir les thèmes que voulais aborder sur mes réseaux sociaux : le développement et la protection juridique des entreprises, la productivité, la stratégie et les outils qui permettent d’avancer. Les pros indiquent qu’il faut avoir 2 ou 3 thèmes pour avoir une communication cohérente.

 

  • Cette phase a été simple et vraiment rapide, ces thèmes correspondent au projet que je lancerais dans quelques mois, ils me passionnent et j’ai vraiment beaucoup de choses à en dire.

 

  • Après ça, j’ai décliné ces thèmes en catégories ou séries : citations inspirantes, articles et vidéos sur mes conseils juridiques, etc…Je me suis fait plaisir en ajoutant des catégories qui me font rire : mes vidéos sur les « fake lawyers » (c’est à dire, les représentations d’avocats dans les films et séries) et aussi mes articles sur mes répliques de films préférés. En tout, j’ai maintenant une dizaine de catégories.

 

  • Une fois ma dizaine de catégories définie (là aussi, je n’ai pas inventé ce nombre, les professionnels donnent ce chiffre et je fais confiance aux professionnels surtout quand je les paie… ;-), j’ai établi un petit calendrier du type : Lundi pour un post « Fake lawyers », Mardi pour un post « Conseil juridique ». L’idée est de créer là aussi une cohérence et aussi générer des habitudes chez les lecteurs qui apprécient vos contenus.

 

  • Ensuite, j’ai passé 3H (et je vous assure que cela ne m’a pas pris plus de temps que cela) et j’ai listé dans un tableau excel toutes mes idées en vrac, sans chercher à filtrer dans un premier temps.

 

  • Après cela, j’ai ajouté à chaque ligne la catégorie à laquelle ces idées appartenaient. Et voilà !!

 

J’ai maintenant un beau tableau avec 180 lignes. Si on part sur un rythme de 2 publications par jour (ce qui est plutôt un bon taux !), je peux tenir déjà 90 jours sans chercher la moindre idée !!

 

Evidemment, maintenant dès que j’en ai une nouvelle, je me contente d’ouvrir mon tableau et je l’ajoute.

 

LE PETIT CONSEIL EN PLUS

 

Et ce n’est pas tout. Là encore, le batch cooking peut vous aider ! Je m’explique : si vous avez des aubergines pour cuisiner, il va peut-être vous en rester un peu après avoir préparé votre ratatouille, et bien, vous les utilisez pour faire un gratin.

 

Pour Instagram ou Facebook, c’est pareil : je vous assure que j’ai cru être un génie du net quand je me suis dit « mais ces articles, je peux aussi dire exactement la même chose en vidéo !! En plus, ce n’est pas forcément la même cible !! » Et BAM, pour la même idée, j’ai deux contenus différents. D’ailleurs, à l’heure où vous lisez cet article, il y a une vidéo en ligne sur mon compte Instagram qui reprend les mêmes idées (en plus concentré puisque les vidéos doivent durer 5 minutes au maximum sur IG).

 

Au terme de ces étapes, vous avez donc : vos thèmes, vos catégories, un rythme de publication et des tonnes d’idées à exploiter.

 

Et vous me direz « après cela, comment on fait ? ». Et bien, on passe à la phase suivante, celle consistant en la création de contenu.

 

LA PREPARATION DE SON CALENDRIER DE PUBLICATION

 

Donc, de nouveau, on se bloque 2 ou 3H et on prépare la semaine (pour moi, les 15 jours à venir, je trouve cela plus simple). Pour le faire, j’ouvre mon tableau avec mes catégories et je choisis dans mon tableau d’idées en vrac.

 

Je me fais donc un petit planning de mes différents posts pour la semaine et je n’ai plus qu’à les préparer dans la foulée (donc, rédiger les articles, sélectionner les photos ou créer les visuels avec mon outil dédié, enregistrer mes vidéos, etc..). Si vous n’avez pas l’habitude de rédiger, cette phase vous prendra peut-être un peu plus de temps. C’est normal, mais vous verrez, si vous vous accrochez, vous verrez rapidement que vous y passerez moins de temps.

 

Mais l’idée est de vraiment consacrer un créneau à la phase de création, c’est beaucoup plus rapide !

 

Cela ne m’empêche pas dans la journée au fil de l’eau de poster des liens ou juste une phrase sur une lecture du moment (donc plutôt pour mes story) mais cela ne me prend vraiment que quelques secondes.

 

Voilà, maintenant j’ai rassuré mes clients sur le fait que je suis sur leur dossier au moment de la publication de cet article, tout le monde va pouvoir liker avec entrain celui-ci.. ;-))

 

Alors, qu’en pensez vous ? Est ce que vous utilisez cette méthode aussi ? ou alors, une autre ?

 

Si vous voulez avoir mon modèle de tableau avec une petite check-list qui reprend les étapes de la création de contenu, laissez moi votre mail, je vous l’enverrai avec plaisir !

On reste en contact ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *