Back to work !

Me voici de retour après près de 3 semaines d’absence ! Je n’avais aucune idée de l’article que j’allais bien pouvoir écrire pour cette reprise, sauf son titre. Pour gagner du temps, je me suis dit que j’allais commencer par chercher l’image d’illustration (c’est un des détails qu’on m’a expliqués quand j’ai commencé à communiquer sur les réseaux sociaux : « il faut toujours une image !! » ; je sais d’ailleurs que maintenant, il faut absolument faire des vidéos. A priori, les gens cliquent plus sur des vidéos, ce qui m’étonne mais si Facebook le dit, c’est sans doute vrai. Je me creuse depuis un moment pour trouver une idée de vidéo intéressante, mais j’avoue que je ne vois pas encore trop…d’ailleurs, si vous avez des idées, cela m’intéresse !).

Enfin, bref, je disais donc que je cherchais une image d’illustration sur Pinterest en indiquant « back to work » en mots clés. Et j’avoue que j’ai été très étonnée : Toutes les images sont celles soit de bébés en larmes, soit de citations désespérées du style « je ne veux pas y aller !! ». Si vous ne me croyez pas, voici le lien ici !

Et là, j’avoue que j’ai été très surprise, mais vraiment sincèrement surprise. Je m’attendais plutôt à des citations du style « Yeah ! » ou « New Goal ! » (ok, je suis nulle en ce qui concerne l’invention de citations motivantes, mais je crois que vous voyez l’idée…). Et rien, pas du tout. Alors que mon état d’esprit au retour des vacances est toujours très positif. Je suis TOUJOURS contente de retrouver mon bureau, mon boulot, mes clients ; je me lance toujours des nouveaux objectifs, enfin, bref, J’ADORE la rentrée.

Donc, d’abord, je me suis demandée si j’étais normale (ben, forcément, si tout le monde traîne des pieds à l’idée de se remettre au boulot, ça en dit long sur moi, non ??). Et puis après, je me suis souvenue que je suis à mon compte depuis plus de 12 ans. Et je crois que cela fait toute la différence, vraiment.

Je retrouve un bureau dont j’ai choisi l’adresse (donc, pas de transports interminables qui vous mettent à bout en deux jours), les personnes avec qui je travaille (donc, pas de collègues désagréables ou de conflits de pouvoirs), mes dossiers et mes clients (donc, je ne fais que des choses qui m’intéressent avec des personnes qui me motivent et que j’ai envie d’accompagner) et je fais tout cela pour moi (et donc, pas pour un patron cassant).

Attention, je ne dis pas que tous les emplois salariés ressemblent à cela bien sur ! Je donne juste des exemples de ce qui peut plomber votre envie de retourner au travail et je reconnais ma chance de ne pas vivre ce quotidien là.

Alors, je ne veux pas non plus vendre de rêve et faire croire que mon boulot n’est que plaisir et joie, non, non, non. Croyez moi, j’ai mes moments de stress, de pression, de « j’en peux plus !! ». Mais, dans ces moments là, les vacances me font du bien et au bout de quelques jours, mon boulot me manque (vraiment !) et je suis ravie d’y retourner.

Et vous ? la rentrée, ça vous motive ou ça vous déprime ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *