J’ai besoin de votre avis !

Comme je l’avais dit dans mon dernier post, j’aime me fixer des objectifs pour la nouvelle année. Pour 2017, vous l’avez déjà sans doute compris, je veux plus communiquer !

J’ai donc prévu d’écrire des articles à destination des chefs d’entreprise mais aussi des guides que je diffuserai gratuitement bien sur.

Quand j’ai commencé à travailler sur mon site, j’avais déjà cette idée en tête et j’avais déterminé une petite liste de guides qui peut-être pourraient intéresser quelques-uns.

J’ai aussi fait des recherches sur Google Trends pour identifier les demandes les plus courantes dans le thème de la création d’entreprise. J’ai donc aujourd’hui une petite liste d’une dizaine de guides que j’aimerais écrire.

Pour noël, grâce à la très jolie initiative de May, j’ai rédigé le guide juridique de la blogueuse (si vous ne l’avez pas vu, c’est …) et je me suis rendue compte du travail que cela représentait.

J’ai donc décidé d’être raisonnable et de commencer ces guides un par un. Sauf que j’ai été prise de doutes au moment de commencer : lequel serait le plus utile ? Sincèrement, je n’en ai pas la moindre idée.

Et je me suis dit « pourquoi ne pas tout simplement poser la question à ceux que cela pourrait intéresser ? ».

Donc, voilà, si vous avez quelques secondes pour me répondre, ce serait formidable ! D’abord, pour me dire si vous pensez que cela peut ou pas être utile ? Après tout, peut-être qu’il y a déjà bien assez de guides en circulation sans que je rajoute les miens..

Et si oui, par lequel commencer ? J’ai numéroté la liste pour que vous puissiez simplement répondre par un seul numéro et ainsi gagner du temps :

  1. 1- Je veux m’installer comme consultant
  2. 2 – Je crée mon site e-commerce
  3. 3 – Je veux embaucher un salarié
  4. 4 – Je veux ouvrir ma boutique
  5. 5 – Je veux m’installer comme formateur
  6. 6 – Je démarre mon activité de community manageur/web designeur
  7. 7 – Je m’installe en solo
  8. 9 – Je crée une crèche/halte-garderie
  9. 10 – Je démarre mon activité de wedding planeur

Merci par avance de vos réponses et je me suis fixée comme objectif d’écrire le premier pour le 1er février !

Aucun commentaire

Armelle

le guide juridique de la bloggeuse est formidable et super utile même pour les non bloggeuse en particulier la partie sur les statuts qui s’applique à beaucoup d’autres entrepreneurs.
pour un second opus je verrai bien quelque chose de généraliste plus je veux m’installer comme consultant 1 que tres ciblé comme je démarre un activité de wedding planer, qui est une niche ,ou bien je m’installe en solo 7
Merci beaucoup

Réponse
Sandra Azria

Bonjour Armelle, Merci beaucoup de votre message et de votre retour sur le guide de la blogueuse ! Et oui, vous avez tout à fait raison, la partie sur les statuts s’applique à tous !! D’ailleurs, j’utiliserai sans doute des parties de ce guide dans d’autres guides (je ne vais pas écrire la même chose de 10 manières différentes…:-))).

Je note vos remarques : je m’étais dit effectivement que le plus « utile » serait peut-être le plus généraliste. Mais avec les recherches google trends, j’ai vu qu’il y avait une vraie demande sur l’activité de « wedding planteur ». j’avoue que c’était une surprise, je n’ai aucune cliente dans ce domaine ! Mais peut-être que c’est juste un métier qui fait rêver, je ne sais pas trop… En tout cas, je note votre avis ! Merci beaucoup !

Réponse
Audousset

Proposition n°1
Bonjour à vous,
Dans mon entourage beaucoup de personnes sont très intéressées pour être consultant(e) dans diverses branches professionnelles.
Cordialement.
Grégory Audousset

Réponse
Sandra Azria

Bonjour Gregory, Merci beaucoup de votre retour. Je pense qu’effectivement, le métier de consultant peut se décliner dans pas mal de branches. En tout cas, je note votre avis pour le sondage. Merci !

Réponse
Laquieze

Consultant ! C est mon cas et j hésite sur les aspects fiscaux . J ai pris ma retraite il y a deux ans! En tout cas bravo pour vos initiatives !

Réponse
Sandra Azria

Merci beaucoup de votre retour ! Je note donc votre choix. Bravo pour votre futur projet, vous allez donc être un retraité actif (pas mal de points importants effectivement sur le cumul retraite…). Dans quel domaine allez vous exercer ? Bonne soirée

Réponse
Glock Christian

1- Je veux m’installer comme consultant
Ne sert que à ceux qui veulent être utile à d’autres
2 – Je crée mon site e-commerce
Certainement l’activité la plus globale et potentiellement intéressante à beaucoup de personnes.
3 – Je veux embaucher un salarié
L’erreur à faire en France.
4 – Je veux ouvrir ma boutique
Très limité qu’en aux possibilités de succès.
5 – Je veux m’installer comme formateur
Renvoi à l’offre N°1 ci dessus.
6 – Je démarre mon activité de community manageur/web designeur
Demande des compétences mais le succès est possible.
7 – Je m’installe en solo
Pour quel objectif ?
9 – Je crée une crèche/halte-garderie
Résultat garantie dans le domaine sus nommé.
10 – Je démarre mon activité de wedding planeur
?

Réponse
yezeguelian

Dans mes consultations, le problème de faire garder les enfants est assez fréquent donc la 9.
cordialement

Réponse
Sandra Azria

Merci de votre commentaire. Je partage globalement votre avis sur à peu près tout…:-) Concernant l’embauche, c’est vrai que c’est un sujet difficile. Mais parfois, c’est incontournable et surtout cela permet de créer de la richesse ! Je reconnais toutefois que beaucoup de mes consultations tournent autour du « comment éviter de recruter ? »..:-) Concernant le vote, j’ai l’impression que vous vous orientez plutôt sur le 2, non ? Et pour le wedding planeur, je comprends votre étonnement, j’ai eu le même devant les résultats de Google Trends ! Mais il semblerait que cela intéresse beaucoup de personnes…:-))

Réponse
Jean-Michel JEANTET

Bonsoir,

Le 2 me parait tout à fait pertinent quand on voit le nombre de commerçants que j’accompagne qui ont des pages Facebook, et du coup est assez lié au 6 quand à la qualité du prestataire concepteur de site à trouver.

Un thème fort demandé parmi les femmes créatrices relève de toutes les activités de coaching et développement personnel, qui passent aussi par les activités de massage, yoga, réflexologie plantaire, accupression et autres disciplines ésotériques pour lesquelles elles rencontrent un flou artistique quant à la reconnaissance des qualifications tant l’offre de formations bidon est importante : une petite clarification s’imposerait donc.

Espérant vous avoir été d’un mince secours,
Meilleurs voeux de bonne et heureuse année à vous

Réponse
Sandra Azria

Merci beaucoup Jean-Michel, oui votre avis m’est très utile ! Je note votre préférence. Je note également les questions que vous avez sur ces activités. J’ai souvent le même sujet pour certaines créations. Le but est évidemment d’éviter les activités réglementées. Peut-être pour un prochain guide ? Mais je le note pour en faire certainement une idée d’article à minima ! Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas, j’essaierai avec plaisir de les traiter (à condition qu’elles soient plus ou moins « génériques » bien sur…). Je vous adresse de nouveau mes meilleurs voeux et vous dis à bientôt !

Réponse
Olivier

Bonjour Sandra,
Bien qu’étant dans le cas n°1, je pense que 2 et 3 s’adressent à un plus large public. Petite préférence pour le site e-commerce, qui pose beaucoup de questions…

Réponse
Sandra Azria

Bien noté, Olivier, Merci ! Et oui, sur le site e-commerce, je pense que je peux rédiger facilement 100 pages, mais bon, le tout est que cela soit digeste…:-)

Réponse
ANDRY Christine

Bonjour Sandra, Créatrice d’entreprise récente, trois mois, je souhaitais t’apoorter mon retour. Un sujet generaliste comme le site internet en règle générale me semblerait une bonne suite. En effet, quelque soit l’activité, dans 90 pour cent des cas, un site est ouvert. Quels sont les memntiins obligatoires, etc.. même si celui-ci n’est pas du e commerce. Bien à toi. Christine ANDRY

Réponse
Sandra Azria

Bonjour Christine, Tout d’abord félicitations pour ta création ! Je te souhaite beaucoup de succès ! Merci de ton avis, je suis d’accord sur le fait qu’aujourd’hui tout le monde (même moi maintenant !) a un site. Pour le guide, je voudrais vraiment l’orienter e-commerce parce que c’est sur ce type de sujets que se pose le plus de questions. Mais j’évoquerai sans doute les mentions légales et autres obligations ! Encore merci de ton avis ! A bientôt

Réponse
TANTIN

Bonjour,
cela dépend de la clientèle que vous souhaitez cibler et développer afin d’étoffer le portefeuille clients et le CA de votre cabinet…
Il est parfois utilise de s’appuyer sur des pro de la communication et du marketing des cabinets d’avocats 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

En tout cas, bravo de prendre la plume. car la rédaction de guide est parfois fastidieuse… (je vous le dis pas expérience, mes clients n’ont pas réussià tenir le rythme).
Rédigez-vous ces guides en partenariat avec un éditeur ?
Commencer par la rédaction de ‘cas pratique’ serait peut-être plus simple et efficace ? avant d’en tirer un ouvrage ?

Bon courage et bonne continuation

Ps : et bonne année

Réponse
Sandra Azria

Bonjour, Merci de votre message et bonne année !

En fait, très sincèrement, je ne crois pas que l’un de ces guides me ramène une clientèle directement. Ils sont plutôt à destination de toutes petites activités ou qui démarrent et qui n’ont pas forcément le budget à consacrer à un avocat (même avec mes prix très compétitifs..;-)). Je parie plutôt sur le long terme (quand parmi ces entreprises certaines se seront suffisamment développées) mais aussi en termes évidemment de communication, de visibilité bien sur. L’avenir me dira si c’est un bon pari ! Et je suis d’accord sur la nécessité de s’entourer de professionnels (c’est ce que je dis à mes clients tous les jours !!).

Sur le travail engendré par ces guides, c’est vrai que c’est assez énorme. J’en ai fait un en décembre, c’est pour cela que je me dis que tenir ce rythme (un par mois) doit être jouable…là aussi, on verra, je ferai de mon mieux ! Et non, pour l’instant, pas de partenariat avec un éditeur. May (qui a créé mon site et me conseille justement sur la communication) s’est chargé de toute la création graphique et j’ai rédigé le contenu. Vous l’avez vu ? Qu’en pensez vous justement en tant que professionnel ? Je serai ravie d’avoir votre avis !

Merci beaucoup !

Réponse
Stéphanie PARIS

Bonjour Sandra,
Ma préférence irait à : « je veux embaucher un salarié ». On démarre souvent seul ou à 2 nos activités, sans salarié et quand vient cette étape, beaucoup de questions viennent spontanément : quand, comment, mes obligations, celles du salarié… Certes beaucoup de choses existent, mais la pédagogie et la simplicité manquent souvent et je sais que dans ces domaines tu es très douée !

Réponse
Sandra Azria

Bonsoir Stéphanie, merci de ton commnentaire ! je crois que l’embauche du premier salarié est vraiment l’étape la plus sensible. Si tu savais les questions que j’ai eu parfois de « nouveaux » employeurs, la meilleure étant : « est ce que j’ai le droit de lui donner du travail à faire ???? ». Là, j’avoue que je suis restée sans voix et que j’ai du expliquer que « oui, bien sur, c’est même un peu le principe du truc, en fait… ». Mais je sais bien sur que cela vient d’une vraie appréhension du droit du travail, il faut avouer qu’il est vraiment complexe et que cela peut rendre dingue. J’ai une petite question à te poser néanmoins : quand tu dis le « quand ? », tu penses à « à quel moment doit-on recruter dans le développement de l’entreprise ? ». Je note en tout cas ton vote pour ce guide. Et sinon, merci, merci pour ton appréciation de mon approche, j’ai toujours peur de ne pas être suffisamment claire !!!

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *