Quelques conseils liés au Coronavirus

 

Depuis ces derniers jours, je reçois beaucoup d’appels de clients qui sont submergés de difficultés économiques liées au Coronavirus. Je viens de leur envoyer un mail pour leur donner quelques conseils sur des précautions à prendre et j’ai pensé que cela pourrait être utile à d’autres.

 

Voici donc quelques recommandations très pratiques à mettre en oeuvre si vous êtes chef d’entreprise :

– Dans certaines de vos activités (hôtellerie, évènementiel, tourisme, co-working, etc..;), il est probable que vous subissiez depuis plusieurs jours des demandes de report ou d’annulation. Je vous conseille de relire rapidement les contrats que vous avez fait signer ou encore vos Conditions Générales afin de vérifier les conditions de remboursement ou d’annulation (avec ou sans dédommagement).

– Si vous faites face à une baisse d’activité liée au Coronavirus et que vous avez des salariés, il est peut-être utile d’envisager un dossier de chômage technique. Cela vous permettra (si votre dossier est accepté par la Préfecture) de ne pas faire travailler vos salariés et donc de réduire la pression financière. Attention, ceux-ci doivent être indemnisés à hauteur de 70% du salaire brut mensuel, soit environ 84% du salaire net (sauf cas particuliers liés à votre convention collective) mais vous pouvez obtenir une aide pour le financement.

Comment faire ?

– Vous devez d’abord organiser une consultation préalable des représentants du personnel (attention, ce point est essentiel pour obtenir l’indemnisation financière);
– Vous devez ensuite déposer un dossier auprès de la DIRECCTE pour avoir une autorisation préalable et ensuite pour obtenir une indemnisation financière (voici le lien utile ici ) ;
– Si vous obtenez un accord, votre entreprise pourra obtenir une aide s’élevant à 7,74 euros par heure chômée (exonérée de charges sociales mais soumise à la CSG). Par ailleurs, le maximum de l’aide s’élève à 1.000 heures indemnisables par salarié et par an.

– Enfin, vous pouvez demander un report de charges sociales par mail. Attention, cette demande doit être faite très rapidement puisque la date limite est le 15 MARS 2020.

– Voici un lien pour l’URSSAF ici. Sur ce point, je vous invite à vous rapprocher de votre expert-comptable au plus tôt pour contacter les différents organismes sociaux.

– Etant moi-même Chef d’entreprise, je sais bien que cette période est difficile et plus particulièrement dans un contexte économique déjà morose. Pour discuter avec beaucoup d’entre vous, je vous confirme que les difficultés sont ressenties par tous même si cela ne remonte pas forcément le moral.

– En ce qui me concerne, je reste bien sur engagée à vos côtés et reste à votre disposition en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *