FIXER SES PRIX – CALCULER SA MARGE..

Dans l’article précédent, je vous donnais la première étape pour fixer vos prix.

Je vous conseillais de commencer par calculer votre coût de revient. Je vous recommandais aussi d’ajouter votre revenu (minimum et idéal) pour l’intégrer dans ce coût.

Cette méthode n’est pas l’approche classique mais pour moi, elle est très utile.

En effet, si vous ne le faites pas, vous risquez de fixer un prix bas sans vraiment vous projeter sur un gain éventuel et vous retrouver après des mois d’efforts acharnés à vous rendre compte que vous ne gagnez pas d’argent.

De plus, cette technique vous permet aussi de valider la viabilité de votre projet.

Si vous vous rendez compte par exemple qu’il vous faut générer 200.000 euros de chiffre d’affaires, vous allez rapidement faire le calcul de combien d’heures cela implique de facturer ou de combien de produits, il vous faudra vendre. Et là encore, de faire des arbitrages nécessaires.

Attention à ne pas confondre ce calcul avec celui de votre marge. Il s’agit d’un premier palier à fixer mais la marge devrait en principe être encore plus élevée !

Et oui, il va vous falloir également penser à vous constituer une trésorerie ou un fonds de roulement, préparer des investissements futurs, etc…

Une fois que vous avez ce montant, vous pouvez ensuite faire des simulations selon que vous êtes prestataire de services ou si vous vendez des produits.

Si vous êtes prestataire de services, l’étape suivante consistera à chiffrer le temps que vous allez consacrer à vos clients. Il faudra donc prévoir non seulement le temps non facturable, tel que la comptabilité ou votre communication, mais aussi des temps de repos pour des vacances ou si vous tombez malade.

Une fois que vous aurez ce temps, vous pourrez faire le ratio entre votre seuil de coûts et le temps disponible pour avoir une idée de votre tarif horaire.

Et vous, avez-vous fait ce calcul pour établir votre prix ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.