FIXER SES PRIX – ANALYSER LA CONCURRENCE

 

Nouvelle étape pour vous aider à fixer vos prix au plus juste.

 

Une fois que vous avez déterminé vos seuils de coûts et évalué une marge suffisante, vous avez en principe une idée de votre taux horaire si vous êtes prestataire de services ou d’un prix unitaire si vous vendez des produits.

 

Vous commencez ainsi à avoir une idée un peu près claire de votre prix « idéal ». Il faut maintenant le comparer avec les prix du marché, c’est-à-dire ceux de la concurrence.

 

Attention, je parle bien de comparer les prix et pas nécessairement de les ajuster à ceux de la concurrence !

 

Ce travail de recherche est indispensable parce que vos clients feront sans doute cette analyse ou même vous poseront directement la question. Vous devez donc être préparé à répondre !

 

Comment faire :

 

  • Contactez directement tous ceux que vous connaissez et posez leur la question ! Je sais par exemple que pour les avocats, quand j’ai démarré, c’était mission impossible de savoir les tarifs pratiqués par les autres mais vous avez maintenant des groupes privés sur FB où vous pouvez tout à fait poser cette question avec bienveillance.

 

  • Passez internet à la loupe. Cherchez tous les concurrents et vérifiez s’ils annoncent leurs tarifs. S’il s’agit de produits, vous aurez facilement l’information mais ce sera sans doute plus difficile pour des services. Mais là encore, soyez malins. Utilisez les plateformes de mise en relation (il en existe pour tellement de métiers maintenant !) comme MALT (pour les métiers du net) ou STOOTIE (pour les artisans).

 

  • Demandez à votre expert-comptable ! Il a forcément des clients dans le même secteur d’activité et pourra vous donner des éléments de comparaison sans trahir un quelconque secret professionnel.

 

Mais attention, ne vous arrêtez pas à cela ! Il faut ensuite tout mettre en perspective :

 

  • Le niveau d’expérience. Evidemment, quand on démarre, on est souvent moins cher et c’est tout à fait acceptable.

 

  • Les frais supportés. Je vous donne un exemple : les avocats parisiens sont souvent plus chers que dans d’autres régions, tout simplement parce que leurs frais de location de bureaux sont plus élevés qu’ailleurs !

 

  • Le niveau de la prestation. Tout le monde le sait un pull Zara en viscose n’a pas le même prix qu’un pull en cachemire tricoté main par un artisan français. C’est pareil pour vous ! vous ne proposez peut-être pas le même nombre d’heures pour une prestation et donc, cela impacte forcément votre prix.

 

Vous l’aurez compris, le but de cette démarche est de mieux comprendre les prix du marché pour ensuite pouvoir expliquer vos propres tarifs quand on vous pose la question.

 

Et vous, êtes vous dans les prix du marché ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.